LA COMMUNICATION ECRITE

:
  1. Communication activities.
  2. Communication activities.
  3. Communication activities.
  4. Communication activities.
  5. Communication as Culture, Understanding Popular Culture, Truth and Power.
  6. CONTROLLER-PILOT DATA LINK COMMUNICATION
  7. Means of communication
  8. Practice in communication

Quest-ce que la gestion?

Quest-ce que la gestion? Tout. Jusquà présent, la conduite des affaires des hommes boitait entre le savoir faire empirique et la magie noire; la gestion lui applique les méthodes des sciences.

On peut distinguer plusieurs niveaux de gestion suivant lhorizon temporel et létage de lorganigramme; cest ce que fait Starr, qui distingue quatre niveaux dans la gestion: global, stratégique, tactique et instrumental.

Lobjectif de lentreprise peut dans un cas être le profit, dans un autre la part du marché, ou la pérennité.

On distingue lentreprise individuelle et lentreprise sociétaire. La notion dorganisation est plus large et peut être définie par 3 traits: communauté de finalité entre les membres, désir de coopérer partagé par les membres, communication entre les membres.

La gestion a une double nature: elle est à la fois scientifique et appliquée; elle est la réunion de buts pratiques et de méthodes scientifiques.

Elle est scientifique en ce quelle utilise à la fois les résultats des autres sciences et leurs méthodes de recherche. La gestion fait appel à toutes les sciences existantes ou à découvrir: léconomie, le droit, la mathématique, la statistique, linformatique, la comptabilité, la psychologie, la sociologie, etc. Il ne faut pas refuser le détour productif par la recherche fondamental, mais il ne faut pas se perdre en chemin, ségarer dans ce détour et oublier que le but ultime est la pratique, lapplication. Cest quil ne faut pas se tromper de métier: la gestion est appliquée, ou nest pas.

LA COMMUNICATION ECRITE

Malgré le développement des moyens modernes de communication dans les entreprises (téléphone, télex, télécopie, courrier électronique), les communications par lettre sont nombreuses.

La lettre commerciale doit pouvoir être lue rapidement. Elle énoncera les faits de façon claire et précise. Les phrases sont simples et courtes. Il ne faut pas oublier qu'elle peut servir de preuve.

Conseils pour l'écriture des lettres:

- Bien ordonner les idées.

- Suivre un plan

- Diviser la lettre en paragraphes.

- Veiller à la ponctuation.

CONTENU:

- Le début de la lettre variera en fonction de son objet

- La conclusion a pour but d'exprimer au destinataire

 

3. Lindustrie française

De pronfonds changements sopèrent dans léconomie francaise après 1945. La France

rebatit et renforce dabord ses industries lourdes. n peut distinguer quelques phases dans son développement:

- une période de croissance rapide jusquà 1974, marquée par un accroissement de la production et une augmentation des effectifs;

- une période de crise jusquà 1987, avec une croissance très ralentie de la production et une baisse très prononcée de lemploi industriel;

- un retour à la croissance depuis. Surtout par une progression de la production et des investissements industriels.

La modernisation de lappareil productif francais sest traduite par des regroupements

dentreprises. Actuellement une dizaine de groupes controlent les braches essentielles de léconomie.

Cette concentration est extremement variable selon les domaines dactivité. Les PME restent preponderantes dans l`economie francaise. Elles representent 97% du total des enterprises. La place importante des PME est une donnée structurelle de léconomie francaise.

 

4. Les rythmes de la transition vers le marché

Dans les pays de l`Est la situation économique initiale et le contexte politique ont conduit à des évolutions bien différentes.

Portés démocratiquement au pouvoir, les nouveaux dirigeants est- européens se sont vite confrontés à trois series de questions identiques: sur les rythmes de la transition, sur les moyens de la conduite et sur ses risques.

Ils ont choisi, selon les pays et selon leur sensibilité politique, des réponses bien différentes. Mais tous les nouveaux responsables est-européens etaient acquis à la necessité de transformer le système économique centralisé et planifié en économie de marché.

Avec son plan brutal de lutte contre l`inflation et d`assainissement des finances publiques, mis en oeuvre le l-er janvier 1990, M. Balcerowicz, ministre polonais des finances, a obtenu des resultats spectaculaires dans certains domaines.

Mais le prix de ce big bang etait élevé: vers la fin de 1991 le pouvoir d`achat de la population a chuté de 40%, la production industrielle de 30%, le nombre des chomeurs a depassé le million (plus de 70% de la population active). Un an après le lancement des réformes, l`économie hongroise stagnait, l`inflation était moderée (un rythme annuel d`environ 30%) et le nombre des chomeurs était très limité (1% seulement de la population active).


:



. . (0.003 .)

| | c | |